Quelle est la différence entre espèce et race ?

Publié par FFV le

Si, pour le zoologiste, la notion d’espèce s’impose, née sans doute d’un besoin de classification, pour le zootechnicien, qui étudie l’amélioration et l’exploitation des animaux domestiques, l’espèce est un cadre trop large, étant donné la diversité relative des sujets qui la constituent. Au sein même de l’espèce, on peut d’ailleurs trouver des populations individualisées ayant leurs caractères propres, caractères transmissibles de génération en génération. À ces populations individualisées, on donne ainsi le nom de race.

Leur formation correspond sans doute à un isolement géographique avec une sélection particulière où interviennent à la fois l’action du milieu et celle des éleveurs eux-mêmes. La race va donc alors se caractériser par un génotype particulier lui assurant sa pérennité.

On peut définir la race comme une population prise au sein de l’espèce, constituée par un groupe d’individus homozygotes pour un certain nombre de caractères conditionnant un ensemble de traits ou particularités morphologiques et une même tendance générale d’aptitudes.

Tous les spécialistes pensent que nos coqs et poules domestiques de races ont pour ancêtres les coqs et poules sauvages d’Asie. On pense en partciliuer aux espèces comme Gallus bankiva = Gallus gallus (Coq bankiva), Gallus stanleyi = Gallus lafayetii (Coq de Lafayette) ou encore Gallus furcatus = Gallus varius (Coq de Java). Finalement quelques espèces ont produit des dizaines et même centaines de races.

Sources

Catégories : FaQ